Histoire d’une kasbah : Dar Daif, une maison d’hôtes à Ouarzazate

1 septembre 2012 | By | 1 Commentaire

Les origines de Dar Daïf, notre maison d’hôtes : Zineb et Jean-Pierre Datcharry choisissent de s’installer à Ouarzazate il y a plus de 20 ans, au carrefour des vallées Sud de l’Atlas et Sahariennes.

maison hotes Dar Daif 1995

Dar Daif en 1995

Tous les deux sont guides et arpentent les montagnes, les vallées de l’Atlas et les déserts du Maroc. A l’origine, l’achat de cette vielle maison en 1995 était le projet d’en faire leur propre maison, dans un village à 5 km de Ouarzazate, sans eau, ni électricité, ni téléphone et avec à l’époque un accès par la piste. Le village fortifié est bâtit sur la hauteur d’une petite falaise, en bordure des jardins et de la palmeraie, du lac de Ouarzazate. Le village de Talmasla était autrefois l’un des villages du Sud où les habitants juifs étaient en grand nombre.

Jean-Pierre et Zineb ont bâti et restauré leur maison personnelle, où ils invitaient en 1997 leurs clients amis des treks et des traversées chamelières, à venir boire un thé et manger un couscous à la maison. Leurs amis, leur ont suggéré de créer une ou deux chambres pour les accueillir plutôt qu’ils aillent à l’hôtel. De fil en aiguilles, d’années en années leur maison, avec au départ ses quelques chambres est devenue plus qu’une maison d’hôtes, un véritable Caravansérail, où se croisent chameliers, guides, chauffeurs, hôtes et voyageurs. Ils y recevaient leurs groupes trekkeurs de l’Atlas et du désert. Puis, petit à petit, ils ont acheté une et plusieurs maisons en ruines, adjacentes à la leur, ce qui leur a permis de s’agrandir.

La maison d'hôtes Dar Daif de Ouarzazate en 1997

La maison d’hôtes en 1997

A l’intersaison, leur équipe de malhèmes et d’ouvriers travaillait à la restauration de la future « kasbah de Dar Daïf ». Jean-Pierre a su trouver un équilibre dans la restauration, la reconstruction et l’agrandissement de la kasbah, entre matériaux nobles (terre, briques de terre cuite et séchées au soleil, roseaux, poutres de palmiers et de trembles, pierre, chaux, jlij de Tamgrout, marbre de Tiznit) et solidité et renforts avec l’utilisation de matériaux modernes. Conseillé au départ par son père architecte, et par le CERKAS, (organisme public à Ouarzazate chargé de l’assistance à la protection et réhabilitation des kasbahs), il s’est entouré de Malhèmes (artisans) et d’ouvriers, pendant plus de 15 années de travaux. Cette maison, appelée Dar Daïf (maison de l’invité) Jean-Pierre l’a pensée dans les plus petits détails au cours des grandes traversées du désert, d’un ou deux mois, lors des bivouacs sous des myriades d’étoiles où son esprit s’envolait vers ce caravansérail. Il imagine alors fontaines et frémissements de l’eau, verdure du jardin et ombre des figuiers, confort des tapis de laine. Les Jlijs (carreaux) vert et marron sont l’idée de Jean-Pierre. Il a demandé à son ami potier, Atmane de fabriquer les premiers carreaux (du même matériau que les bols et les tuiles traditionnels).   Zineb s’est plus penchée sur les détails, le confort et l’intimité des espaces collectifs et privés, mais aussi les tissus, les nappes brodées et les objets anciens récoltés au cours des randonnées, lui rappelant les objets utilisés par sa grand mère et ses oncles et tantes de Bougmez où enfant elle adorait aller dans ses hautes vallées.

La maison d'hôtes Dar Daif, Ouarzazate en 1998

Dar Daif en 1998

L’art de la cuisine et des saveurs est un des domaines où Zineb excelle, toujours à la recherche de recettes et saveurs anciennes et nouvelles, utilisant les épices traditionnels, des légumes, des fruits des oasis du désert, du cumin, du safran du Siroua (l’or des montagnes). Savants mélanges de cette alchimie sécrète, qui embaume dès que l’on franchit la première porte de Dar Daïf. Par ailleurs, le hammam comme toute la maison, a une dimension presque spirituelle en plus d’être culturelle : lieu de détente et de repos du corps et de l’âme. Ils se sont inspirés des hammams anciens et voutés du Tafilalet où des vielles médina de Marrakech et de Fès. Dar Daïf, est chargé d’histoire et de saveur, où vous marchez sur une véritable collection de tapis colorés et anciens des hautes vallées de l’Atlas et du Siroua, de tableaux naïfs et de scènes de vies, de photos anciennes, d’objets traditionnels récoltés au fil des années.

Dar Daif maison hotes ouarzazate

La kasbah Dar Daif aujourd’hui, en 2012

Cette maison, havre de paix vous invite au repos. Vous pourrez découvrir aussi une bibliothèque de livres sur le Maroc et son histoire, récits d’aventuriers du désert, en savourant un thé parfumé aux herbes du jardin.

Dar Daïf est la première maison certifiée « Clef Verte », au Sud de l’Atlas : utilisation de matériaux locaux, économie des énergies (panneaux solaires, doubles vitrages, économiseurs d’eau, arrosage raisonné des jardins et recyclage des déchets. L’oasis et les jardins cultivés proches de Dar Daïf, et la bordure du lac, sont une zone de repos sur la route des oiseaux migrateurs. Il est agréable, au lever du soleil ou à son couchant, d’aller observer le vol particulier des huppes faciès, le port fier des flamands roses, d’assister au vol retour dans le ciel enflammé des cigognes blanches et des tadornes casarka aux couleurs vives étincelantes, balbuzards pêcheurs, spatules blanches et hérons cendrés, et de quelques cigognes noires, aigrettes garzettes, grèbes huppées…

Le soir, sur les terrasses sous ce ciel marine, les étoiles appellent au rêve. Avec une lunette astrologique il est aisé de découvrir Mars et Jupiter, les anneaux de saturnes et les cratères de la lune. Depuis, la proximité de Ouarzazate a permi l’accès aux commodités, la petite route et l’ADSL sont arrivés à Dar Daïf, ainsi que le wifi dans la maison, le jardin et les terrasses.

Avec Zineb et Jean-Pierre, toute l’équipe de Dar Daïf vous accueille : Hassan le gardien, Leilla, Bennadi et Abdoula à l’accueil, Hamma au transport des bagages est aussi notre spécialiste des balades en canoës sur le lac, Aïcha notre meilleure cuisinière concoctera des plats frais et goûteux de la maison, suivie de Brahim et Fatima, Fadna maître pâtissière des cornes de gazelles jusqu’à la pastilla aux pigeons, Zara et Rdouj veillent à la propreté des chambres, Rkia experte en crêpes du petit déjeuner, Ichou et Mohamed vous expliquent les différents mets qu’ils vous servent sur la table. Brahim jardinier et mallhème de la construction en terre et roseaux, Saïd l’astucieux électricien et Abdoula le plombier, Hamed est le maitre artisan de la petite équipe de construction. Hassan habile couturier, habille cousins et rideaux de la maison et façonne les tentes des bivouacs. Hamed gère les stocks et les achats de cette fourmilière, Malika notre experte comptable et Mouna gèrent les factures, Hasma à la réservation aidée de Aïssam qui aussi vous accompagne muni d’une lunette observer les oiseaux ou les étoiles, ou faire un tour en VTT sur les chemins de terre. Ali, M’bark, Ichou et Brahim connaissent tous les secrets pour vous faire découvrir vallées et oasis en avant goût du désert, Kassi et Zeid ont la conduite sûre sur les routes et les pistes, où vous attendent Brahim, Mohamd et L’hô pour vous faire goûter quelques nuits de bivouac ou une plus grande traversée chamelière. Au retour d’une balade ou d’une randonnée chamelière, vous retrouverez avec d’autant plus de bonheur la douceur, les saveurs et le calme de Dar Daïf.

Classé dans: Maison d'hôtes, Maison d'hôtes Ouarzazate, Ouarzazate | Mots clés: , , ,

A propos de l'auteur (Profil de l'auteur)

Dar Daïf, est situé à 5 km du centre de Ouarzazate, en lisière des jardins, de la palmeraie, et du lac, se situe à Talmasla, village et kasbah des cigognes. Dar Daïf, grande maison de caractère, a été restaurée durant plus de 10 années, selon les critères des siècles passés. Nous avons voulu que la kasbah Dar Daïf, recrée l’ambiance feutrée des caravansérails du désert. Dar Daïf “maison de l’invité”, vous marchez en babouches sur des dizaines de tapis anciens et colorés. Salons et recoins douillets, peintures naïves, croquis et tableaux chinés, bibliothèque fournie, terrasses, jardins arborés, piscine sécurisée, hammam et massage, table d’exception.

Commentaires (1)

Laissez une réponse

Trackback URL | Fil RSS de cette entrée